Protection et sensibilisation des consommateurs: L’Arcep lance les projets de sensibilisation des Acp

0 0

L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste du Bénin (Arcep-Bénin) a procédé ce mardi, 22 juin 2021 au lancement officiel des projets de sensibilisation 2021 des Associations des consommateurs partenaires (Acp). La cérémonie de lancement s’est déroulée au siège du Conseil de régulation de l’Arcep-Bénin en présence des représentants des Acp.

Le top est donné pour l’édition 2021 des projets de sensibilisation des utilisateurs des services des communications électroniques et de la poste. Ceci, grâce au partenariat entre les Associations des consommateurs partenaires et l’Arcep-Bénin. Un partenariat fructueux qu’il faudra pérenniser, admet le secrétaire exécutif de l’Arcep-Bénin, Hervé Coovi Guèdègbé. A l’en croire, la dynamique partenariale amorcée depuis 2014 témoigne de l’engagement de l’Arcep à mieux protéger les intérêts des consommateurs des services des communications électroniques et postaux. Ainsi, du premier accord-cadre signé en 2014 avec les Acp au second accord-cadre de 2017 après une évaluation qui a révélé des résultats concluants, du chemin a été parcouru. Faisant le bilan du partenariat, Hervé Coovi Guèdègbé a fait savoir que 20 projets ont été réalisés dans 80 localités de 37 communes au Bénin. Ces actions qui se sont déroulées dans les douze départements du pays ont permis de toucher 5140 relais. Tout ceci, financé à hauteur de 150 millions de Fcfa. Outre les actions en faveur des communautés à la base, il a été également initié des séances de renforcement de capacités des Acp sur la régulation, droits et obligations des consommateurs, les offres de services des opérateurs Gsm. Plus important, le Plan stratégique de l’Arcep fait du renforcement de la protection des utilisateurs, une priorité, se réjouit le secrétaire exécutif de l’Arcep. Evoquant la campagne actuelle de sensibilisation, il a expliqué qu’après l’appel à projets sur des thématiques telles que les rayonnements non ionisants, le simulateur tarifaire, l’atlas des réseaux et autres, la majorité des projets portent sur les services financiers mobiles. Une thématique en phase avec les besoins des populations. Financés à hauteur de 40 millions de Fcfa, ces projets seront mis en œuvre sur une durée de six (06) mois sur l’étendue du territoire national. Après avoir témoigné toute sa gratitude à l’Arcep pour son appui aux actions de sensibilisation des utilisateurs, le représentant des Acp, Robin Accrombessi a justifié le choix de la thématique des projets par de nombreuses plaintes enregistrées au quotidien avec les services financiers mobiles. Des services qu’il juge d’ailleurs, complexes et peu compris des utilisateurs. Procédant au lancement officiel des projets des Acp, le Président de l’Arcep, Flavien Bachabi a reconnu les efforts consentis au quotidien par les opérateurs Gsm pour répondre aux exigences des consommateurs. Il s’est également réjoui de l’engagement des Acp aux côtés de l’Arcep pour sensibiliser et éduquer les consommateurs à travers des projets d’intérêt commun. A l’en croire, la pertinence des projets retenus pour l’édition 2021 réside dans les thématiques notamment les services financiers mobiles qui demeurent un aspect important dans la régulation. Il s’est, par ailleurs, dit convaincu qu’au regard des expériences des Acp, nul doute que les objectifs ne soient atteints pour le bonheur des utilisateurs des services des communications électroniques  et de la poste.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.