Publication d’ouvrage: Abalo Cocou Mèdagbé sort bientôt ‘’Les insectes du ministre’’

0 2

Les rayons des librairies et bibliothèques du Bénin seront bientôt enrichis d’un nouveau-né. Il s’agit d’un recueil de six nouvelles dont l’auteur est le journaliste chroniqueur Abalo Cocou Mèdagbé. Intitulé ‘’Les insectes du ministre’’, cet ouvrage sera rendu public samedi 04 septembre 2021 à la résidence Emefa située dans la commune d’Abomey Calavi. Le contenu succinct de l’œuvre : « Cet ouvrage est un recueil de nouvelles écrit à Cotonou au Bénin en 2021. ‘’Les insectes du ministre’’ est le titre de l’une des six grosses nouvelles  contenues dans l’ouvrage et qui a donné son titre à l’œuvre. Cette œuvre raconte l’histoire d’un ministre qui a fait nommer en  conseil des ministres et de façon surprenante et inattendue une femme  mariée, qu’il a rencontrée lors d’une sortie dans un arrondissement. Une  femme qu’il a tant désirée. La femme est devenue sa collaboratrice et mise à  la tête d’un gros projet dont le budget vaut plusieurs milliards. Curieusement,  il ne trouve que des insectes sur le corps de la dame qui a fini par divorcer de  son époux…». Voilà la boucle à suspens que le nouvelliste a entretenu le long de l’ouvrage  qui n’attend que ses lecteurs pour leur dévoiler la fleur contenu dans le récit. C’est une peinture des réalités sociales et un miroir conscient déposé en face du commun des mortels et notamment les citoyens du Bénin et de l’Afrique.

 

Qui est Abalo Cocou Mèdagbé ?

« Journaliste écrivain, Abalo COCOU MEDAGBE est passionné d’arts et de  culture africaine. Sa plume ne laisse personne indifférent ! En témoigne ses  chroniques Gueulard, et billets Bonjour, dans les organes de presse comme Fraternité où il a démarré sa carrière, ensuite chef desk culture de cet  organe, sa chronique verte dans la Diaspora de Sabbat où il fut directeur de  publication, Sans oublier le messager un journal chrétien du RMC  appartenant au pasteur Mamadou Philippe KARAMBIRI au Burkina-Faso, où  il officia comme journaliste et consultant, ses éditoriaux dans le magazine  Quartier Latin qu’il fonda en 2013 à Ouagadougou.  Abalo, dans le domaine des arts est un acteur clé au Bénin, étant donné qu’il  a formé des acteurs du théâtre de renom à travers son Atelier l’Autre théâtre.  Ses créations théâtrales sortent de l’ordinaire. On peut en retenir les plus  grandes : AFIANKOU et WANLIN qui a été la meilleure pièce de théâtre au  Retheb en 2009. Deux grosses créations ont suivi. Il s’agit de : LE DERNIER  CLIENT et LA PANTHERE DE NAGBO (uniquement jouée par des femmes). En 2018, il reçoit au Bénin Marina Hôtel de Cotonou, le trophée KOREDE,  catégorie Or pour ses œuvres en faveur de la culture.  En matière d’ouvrages, Abalo a marqué les esprits avec ses romans : Les  envoûtés de Zogbo, Dieu n’est pas là-bas, Les affamés de Zogbo, et Les  insectes du ministre. Viendra très bientôt l’essai ; Arts et influences  métaphysiques.  La quarantaine, sa vie d’écrivain ressort presque toujours sa vision qui est  celle de valoriser les patrimoines culturels et cultuels de l’Afrique en général  et des peuples noirs en particulier.  Il se définit comme un humaniste, un peintre de la vie, dont le seul but est de  dénoncer les tares et abus de la société, afin d’y apporter un brin de souffle  pour le bonheur de l’humanité.  Abalo COCOU MEDAGBE est un expert, coach formateur auprès d’une  institution internationale depuis plusieurs années ».

 

Teddy G.      

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.