Qualité de la filière Karité au Bénin: Le Cadre intégré renforcé outille les acteurs

0 2

Renforcer les capacités des acteurs féminins de la filière Karité des quatre départements du Nord Bénin afin de trouver des solutions aux soucis de qualité auxquels ces dernières sont confrontées. Tel est l’objectif du projet d’appui au développement de la chaîne de valeurs Karité pour la promotion de l’entreprenariat qui a réuni hier, jeudi 01 Juillet 2021, les ramasseuses, les commerçants et les transformateurs de la filière Karité. Prévus pour  durer deux jours, la formation, selon Youssouf Mama Sika, expert dans le domaine de qualité et qualiticien en service à l’agence nationale de normalisation contrôle qualité, «il s’agit de leur donner des outils nécessaires pour avoir des productions de qualité donc nous avons les trois acteurs intervenants dans le domaine de karité. Depuis le champ jusqu’à la table du consommateur, que ce soit les produits alimentaires ou cosmétiques, les participants seront outillés sur les mesures sécuritaires pour garantir une parfaite santé. La formation va parler des outils pour garantir la sécurité sanitaire du produit». Parlant des outils dont ils bénéficieront, Youssouf Mama Sika clarifie « en termes d’outils, il s’agit en réalité de bonnes pratiques et les moyens de contrôle, les  techniques pour une bonne production. Donc l’itinéraire technique pour les champs et le processus de fabrication pour avoir les produits de qualité pour les autres secteurs.

Cette formation qui est répartie en deux volets dont le renforcement des capacités sur ce que chaque acteur avait comme connaissances et l’apport d’autres techniques pour une productivité réussie au bout de l’échelle. Chaque participant sera suivi par rapport à la mise en œuvre des outils reçus au cours de la formation.

Sohou Rémi, est un expert en promotion de chaines de valeurs au secrétariat national de programme de cadre intégré renforcé. Il se veut plus clair « nous sommes venus surtout les former pour qu’ils puissent faire face à la productivité, la compétitivité, la conformité. Surtout sur la conformité en liaison avec la compétitivité. Après cette étape, ils seront tous suivis ensuite, il y aura une autre formation pour leur permettre d’aller à l’international avec des accords internationaux pour placer leurs produits.

Rappelons que les bénéficiaires avaient été outillés sur le e-commerce, désormais chacun d’eux dispose de sa boutique en ligne pour mieux promouvoir son produit.

 

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.