Récompense des communes lauréates du Concours villes durables : Le 1er prix, 40 millions de francs CFA, revient à Banikoara

0 0

L’initiative est mise en œuvre par le Ministère du cadre de vie et du développement durable à travers le Fonds national pour l’environnement et le Climat ”Fnec”. Elle vise à renforcer les capacités des communes dans la gouvernance environnementale et climatique mais aussi, à promouvoir la gestion durable du cadre de vie. Le projet ” concours Villes durables ” démarré le 02 novembre 2020 a livré son verdict. Trente-neuf (39) au départ, huit (08) communes sont sorties gagnantes et ont été primées. La cérémonie de remise des lots a eu lieu hier à Bohicon et a réuni l’ensemble des préfets, les membres du ministère, les communes participantes et les populations de Bohicon. Ce concours, loin d’être un simple challenge pour les communes, selon Ruffino d’Almeida, Maire de Bohicon, a été un outil déclencheur qui les a amenés à être plus regardant vis à vis de l’environnement et du cadre de vie. >, a-t-il dit. Pendant les quatre mois de mise en œuvre, a rappelé Appolinaire Gnanvi, directeur général du Fnec, les communes participantes ont été évalué sur la base de critères bien définis dans les domaines précis. >, a-t-il énuméré. Le dépouillement qui a eu lieu toute la semaine du 15 mars 2021, s’est fait dans la transparence, a affirmé Me Hortense Bankolé, l’huissier de justice du concours. Selon les résultats, les communes de Banikoara, Bohicon et Malanville arrivent respectivement 1ere, 2e et 3e. Elles sont suivies par les communes de Klouékanmè, Lokossa, Toviklin, Bassila et Toffo. Les trois premiers du concours remportent respectivement, quarante (40), vingt-cinq (25) et quinze (15) millions de francs CFA à utiliser dans une initiative environnementale ou climatique. Les cinq autres repartent avec un lot de matériels d’assainissement composé de tricycles, de brouettes roulantes, de balais, de botte, de râteaux, de gangs et de poubelles roulantes. Au-delà de la reconnaissance des efforts particuliers fournis par les communes lauréates, les prix décernés, selon Jeanne Josette Acatcha, directrice de cabinet du Ministère du cadre de vie, visent surtout la poursuite et l’amélioration des activités du concours. >, a-t-elle ajouté. Pour le bon déroulement du concours, des comités communaux et départementaux de suivi-évaluation et un autre au niveau national ont été mis en place. Leurs différentes recommandations seront mises à contribution pour organiser au mieux, l’édition à venir du concours selon les organisateurs.

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.