Réglementation de l’exercice de l’activité touristique: La Commission nationale d’agrément examine plus de 500 dossiers

0 0

(Les acteurs du secteur privé en phase avec la réforme)

La Commission nationale d’agrément des établissements touristiques (CNAET) est en session depuis le lundi 13 septembre 2021 à Cotonou. Placée sous la présidence du Ministre du tourisme, de la culture et des arts, cette première session de l’année 2021 est consacrée à l’étude de plus de 500 dossiers de demande d’agrément adressés à la Direction du développement du tourisme.

La réforme sur la réglementation du secteur touristique initiée par le Gouvernement dans le but de concrétiser la vision de faire du tourisme un pilier de création de richesses nationales et d’emplois, suscite l’adhésion des acteurs du secteur privé. Au lendemain des échanges organisés le 08 Juin dernier, entre le Ministre en charge du tourisme et les promoteurs des établissements d’hébergement touristique et d’agences de voyage, ces derniers et ceux qui désirent investir dans le secteur, s’affairent pour s’aligner sur les normes et standards internationaux. Ainsi, fidèle à son engagement de poursuivre sans relâche la réforme sur la réglementation du secteur du tourisme en vue de l’amélioration de l’offre touristique, le Ministre Jean-Michel Abimbola a décidé de relancer les travaux de la commission, conformément au chronogramme établi. L’affluence des demandeurs d’agrément à la Direction du développement du tourisme témoigne de l’adhésion des acteurs du secteur privé à la vision du Chef de l’Etat et de leur volonté manifeste de soutenir la mise en œuvre de cette réforme qui, in fine, permettra d’assainir le secteur. Il s’agit notamment, de réglementer l’exercice en toute légalité de l’activité touristique, de s’aligner sur les normes et standards du secteur, et mieux, de bénéficier des facilités accordées par les institutions bancaires en vue du développement de leurs activités.  A la cérémonie d’ouverture des travaux, le Directeur du développement du tourisme, Yaya-MORA-BROUTANI, a présenté les différentes structures qui composent la commission avant de donner des détails sur le contexte de la session et les trois étapes essentielles des travaux. Il s’agit de la phase théorique consacrée à l’étude des dossiers de demande d’agrément ; la phase technique au cours de laquelle les membres de la commission vérifieront au niveau des réceptifs hôteliers ayant reçu un avis favorable à l’issu de la première phase, la conformité des plans à la réalité, le respect des normes de construction dans les aménagements, les conditions de sécurité et d’hygiène pour la mise en exploitation. La troisième phase intellectuelle est consacrée à l’élaboration du rapport de mission et à la proposition des actes à soumettre à la signature de l’autorité ministérielle.

A noter que la Commission nationale d’agrément des établissements touristiques est composée outre le Directeur et les cadres de la direction du développement du tourisme, d’un représentant de la direction générale de l’habitat et de la construction, d’un représentant de la direction du renseignement territorial (Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique), d’un représentant de la direction générale des ressources énergétiques (Ministère de l’énergie), d’un représentant du Ministère de l’eau et des mines, d’un représentant du Ministère de de la défense nationale et des représentants des secteurs privés (#FOPATH et #CTM). Les travaux de la première phase de cette session de la CNAET prendront fin ce vendredi 17 septembre 2021.

 

PFCom/Mtca

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.