Rencontre du maire avec les garagistes: Comment débarrasser Bohicon de ses épaves

0 3

Guidé par le souci de l’assainissement du cadre de vie de ses administrés, le maire de Bohicon s’engage à débarrasser la ville de ses épaves qui encombrent l’environnement. Ce combat ne peut être mené sans l’implication des garagistes et promoteurs des stations-services opérant sur le territoire de la commune. C’est la raison fondamentale qui justifie les échanges qui ont eu lieu entre l’autorité communale et ces acteurs dans les locaux de la mairie, le jeudi 17 juin dernier. A l’entame, Rufino d’Almeida leur a expliqué de fond en comble et le bien-fondé de son arrêté interdisant le stationnement des gros porteurs surtout dans les stations-services et garages. Selon lui, le seul endroit indiqué pour les stationnements est le parking gros porteurs situé au niveau du contournement Est de la ville. <<Les contrevenants à cette disposition s’exposent à la rigueur de la loi. Ils vont payer une contravention très élevée. Ce qui leur permettra de se discipliner>>, fait savoir le maire. La libération des espaces publics pris d’assaut par certains garagistes qui y ont élu leur atelier de travail constitue le second sujet de la rencontre. <<Aujourd’hui on constate que des rues internes de Bohicon sont occupées par des garagistes au mépris du bon sens. Empêchant ainsi la libre circulation des citoyens>>, regrette Rufino d’Almeida. Cette attitude est désormais interdite. Le locataire de l’hôtel de ville a demandé aux concernés de libérer dans l’immédiat ces voies et de rejoindre leur parcelle privée avant la répression. Ceux qui n’ont pas un endroit privé pour s’installer doivent signaler leur situation à la mairie afin qu’un espace collectif leur soit attribué en attendant de trouver la bonne formule.  Au terme de la rencontre, l’autorité a estimé qu’elle valait la peine puisque ses hôtes ont adhéré à sa vision tout en lui  faisant des propositions objectives dans le sens de sa concrétisation. A l’en croire, elle a débouché sur la signature très prochaine d’une convention entre la mairie et les garagistes, laquelle va intégrer les résolutions prises. Ce qui permettra de mieux organiser le secteur et de rendre la ville plus attractive. Toutes ces décisions pour gérer au mieux  la cité et l’organiser de manière à ce que chaque chose soit à sa place. << L’idée qui sous-tend tout cela est le développement. Que les garagistes s’occupent de leur mission première, celle de réparer les voitures et les gros porteurs. Ils ne peuvent pas être des centres de stationnement de camions, étant donné que la mairie dispose d’un parc pour les stationnements. Les stations-services ont vocation à vendre de l’essence et du gasoil et non le contraire.  Ce n’est alors pas normal qu’elles soient prises d’assaut par les gros porteurs qui refusent de payer quelque chose dans les caisses de la mairie. Ce faisant, ils créent des ennuis aux populations>>, a expliqué Rufino d’Almeida. Balley Amidou, le porte-parole des garagistes a apprécié la démarche de l’autorité qui, d’après ses propos,  implique les acteurs dans les décisions. <<Ce que le maire a dit est une bonne chose puisqu’il veut la propreté de notre ville. Ensemble nous nous sommes engagés pour l’accompagner et partager avec les absents tout ce qui a été dit>> a-t-il déclaré

 

Z.T

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.