Rencontre entre Talon et Yayi: “Sous la bénédiction de Houégbadja, Kaba et Bio Guera”,

0 0

(Une Analyse du Professeur Désiré Baloubi)

 Compatriotes Béninoises et Béninois, la pluie radoucit les humeurs, dit-on souvent, et emporte les déchets qui ne font pas honneur et dont le peuple a hâte de se débarrasser pour éviter l’horreur. Le jour arriva enfin et l’eau des rigoles fut abondante. En effet, le mercredi 22 Septembre 2021 sera désormais une page nouvelle de l’histoire politique du pays où je vis le jour, ce pays qui nous a tout donné individuellement et collectivement et que nous aimons, j’ose croire, de tout notre coeur. Au nom du Mouvement Citoyen pour la Paix et la Réconciliation (MCPR) dont je suis le porte-voix, je voudrais saluer toutes les initiatives des personnes privées ou organisées soit dans des comités comme le nôtre, soit dans des forums comme celui des Têtes courronnées qui ont oeuvré inlassablement sans le moindre doute que la lueur poindrait un jour à l’horizon, que le soleil de la paix et de la concorde se lèverait finalement pour briller et illuminer l’esprit et le coeur de tous les acteurs politiques de ce pays ainsi que tous les gouvernants du passé comme du présent, au grand bonheur de ce peuple, notre peuple dont les souffrances n’ont que trop duré.

Comme si l’acalmie et le recadrage de la rhétorique politique ne suffisaient pas, brave Président Talon et son prédécesseur, l’infatiguable Yayi, concitoyens, frères, amis et confidents, à l’instar de la langue et des dents dans la bouche, ont décidé en toute humilité et responsabilité d’annoncer les couleurs du climat socio-politique apaisé dont chacun de nous pris isolément a toujours rêvé. Ceci, à mon humble avis augure d’un avenir plus serein, plus stable et surtout porteur du germe du bon exemple que le Bénin donna en Afrique à travers une Conférence nationale inédite dès les premiers instants de l’avènement de la chute du mur de la honte qui séparait les deux Berlins, aujourd’hui capitale unifiée de la République Fédérale d’Allemagne. Nous en sommes fiers et le monde entier s’en réjouira également, j’en suis persuadé

Dans ce qui aparaitrait comme un miracle aux yieux des non-initiés ou du commun des mortels au sein du peuple qui frémit et gémit encore, je vois d’abord la main de Dieu, puis la main des icônes et légendes que vous êtes ici ou dans l’au-delà. Inoubliables Mgr. de Souza et Feu Président Kérékou, vénérée et regrettée première Première Dame, Honorable Maman Rosine Vieyra Soglo, intrépide Président Nicéphore Dieudonné Soglo et enfin, braves et humbles Présidents Talon et Yayi, soyez bénis pour l’amour de la patrie que vous portez indviduellement dans votre coeur et surtout pour tous les combats que vous avez menés en faveur du peuple qui vous a donné mandat de gouverner et de répondre en son nom partout, dans le délai prescrit par la loi fondamentale, premier texte majeur qui définit et régit notre vivre-ensemble. Les perspectives de cette rencontre sont très favorables, nous osons le prédire et saisissons cette occasion pour féliciter le vaillant peuple béninois pour son esprit de tolérance, de résilience et surtout de civisme et de discipline à nul autre pareil. Dans sa singularité, le Bénin a étonné, continue de surprendre agréablement et étonnera toujours l’Afrique et le reste du monde. Les alizées, les tornades et les ouragans feront peut-être fléchir le roseau, mais jamais ils ne réussiront à le déraciner.

Vive la Renaissance du Bénin

Vive le peuple béninois

Vive la Nouvelle Espérance Africaine

Pr. Désiré Baloubi

Animateur Emission “Que Fait l’Afrique?”

Norfolk State University

Virginia, USA

Politique – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.