Rentrée scolaire 2021-2022: Le Chef de service Bienvenu Messè fait le point

0 0

Ce lundi 20 septembre 2021 est la date officielle retenue pour la réouverture des classes au Bénin. Au Collège d’Enseignement général (Ceg II) d’Abomey-Calavi, l’équipe de Matin Libre sur le terrain a rencontré le Chef de service à la Direction départementale des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle de l’Atlantique, Bienvenue Messè faisant partie d’une délégation officielle pour faire le constat de l’effectivité de la rentrée. Suivez ses propos.

 

« Nous revenons du lancement officiel de la rentrée, nous étions avec le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané et les trois autres ministres de enseignements, le supérieur, le secondaire et le primaire. Le lancement a eu lieu à l’Eole primaire publique de Godomey Togoudo. Après, nous nous sommes rendus dans une école privée à Dèkoungbé, pour constater l’effectivité de la rentrée et après cela, nous nous sommes mis en équipe sur le terrain. … Le constat, c’est qu’il y a eu rentrée, nous avons constaté l’effectivité de la rentrée, ce qui se passe ici au Ceg II de Calavi où nous sommes d’ailleurs. Et c’est pour cela que nous sommes descendus sur le terrain. …. Les mesures barrières sont respectées, il y a le gel alcoolique par endroit et il y a de l’eau pour se laver les mains. Nous avons également constaté le respect de la distanciation dans les classes. … Comme message, j’annonce d’abord à ceux qui attendent, parce que souvent à la rentrée, certains disent que les cours ne démarrent pas, il y a des enseignants aussi peut-être par endroit, qui sont encore à la maison à attendre que la première semaine passe d’abord, non. Au constat, c’est que la rentrée a eu lieu et les enseignants ont démarré avec les cours. Donc, ceux qui pensent à trainer, qu’ils reviennent rapidement dans le rang, pour que nous ne perdions pas des secondes, des minutes ou des jours, parce que les examens attendent et cela se prépare dès le premier jour. Aux parents, je dirai qu’ils envoient les enfants qui trainent encore à la maison, mais qu’ils fassent tout pour doter leurs enfants de cache-nez.

 

 Propos recueillis par Thomas AZANMASSO

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.