Revue du secteur agricole gestion 2020: Sylvia Hartleif salue les performances du Bénin

0 1

La revue du secteur agricole gestion 2020 s’est tenue à Cotonou, ce jeudi 26 août 2021. A cette occasion,  SEMme Sylvia Hartleif, Ambassadrice, Cheffe de Délégation de l’Union européenne au Bénin, Cheffe de file des Partenaires techniques et financiers (Ptf) du secteur agricole, a salué les performances du secteur agricole béninois et invité à la poursuite des réformes.

 

Pour la Cheffe de Délégation de l’Union européenne au Bénin, Cheffe de file des PTF du secteur agricole, cette revue annuelle des performances du secteur agricole est une étape importante pour témoigner des progrès de l’agriculture béninoise, dans cette période si particulière. A en croire, SEMme Sylvia Hartleif, face à la situation sanitaire de plus en plus critique que les derniers indicateurs liés à la COVID-19 montrent, il est opportun d’accorder une place toujours plus importante au suivi des performances sectorielles pour répondre avec efficacité aux défis posés par la pandémie. Elle a, au nom des Ptf, salué la réactivité avec laquelle le ministre a su mettre en œuvre le « Plan d’atténuation des effets et des impacts de la COVID-19 sur le secteur agricole et la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Bénin ». Elle se félicite par la même occasion de la croissance de 1,8% du Pib agricole du Bénin réalisée en 2020, en dépit des contraintes liées à la COVID 19. « Le secteur agricole reste un levier majeur du développement de l’économie béninoise qui contribue à près de 28% du PIB et plus de 70 % des recettes d’exportation du pays », a-t-elle indiqué. La Cheffe de Délégation de l’Union européenne au Bénin n’a pas manqué de souligner l’efficacité avec laquelle les services du ministère ont pu faire remonter et produire ces données statistiques sur le secteur en cette période de COVID 19.

Poursuivre les réformes

Se besant sur les données macroéconomiques, elle a reconnu la pertinence des réformes entreprises depuis 2017 et a, au nom des PTF, invité à poursuivre les efforts pour la mise en œuvre de ces réformes et faire du secteur agricole, un secteur créateur d’emplois, d’emplois décents, d’emplois pour la jeunesse.

La Cheffe de file des Ptf du secteur agricole a par ailleurs souligné le rôle incontournable du secteur privé et des acteurs non étatiques et qui doivent aujourd’hui être l’objet de toutes les attentions, en particulier en ce qui concerne le conseil agricole et l’investissement. Elle assuré de l’appui des Ptf dans la mise à disposition des outils financiers spécifiques pour soutenir les entrepreneurs du secteur agricole, et les femmes entrepreneurs en particulier.

S’inspirant du dernier rapport sur le climat des experts du Giec (Groupe International des Experts Climat) sorti le 10 août 2021, elle a fait savoir que la question climatique doit être plus que jamais au centre des préoccupations et actions. Ce qui justifie, selon ses propos, les stratégies d’intervention des Ptf, telle par exemple la stratégie de l’Union européenne « De la ferme à la fourchette », qui s’orientent vers le soutien aux systèmes alimentaires durables et à l’économie verte. Elle a assuré du soutien des Ptf aux efforts du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche pour mettre en place une agriculture adaptée au changement climatique et au maintien de la biodiversité, ceci dans le but de garantir un avenir meilleur aux nouvelles générations.

Consciente de la place qu’occupe l’agriculture dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, elle a émis le vœu de voir les réformes se poursuivre jusqu’à mettre fin à cette insécurité, tant au niveau national qu’au niveau régional.

Thomas AZANMASSO

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.