Revue «Paix et sécurité en Afrique subsaharienne»: L’Abess et la Kas lancent le numéro 3

0 0

La ferme écologique Jacqueville de Tori-Cada a servi de cadre, mardi 5 octobre 2021, au lancement du numéro 03 de la Revue « Paix et sécurité en Afrique subsaharienne » co-éditée par l’Association Béninoise d’Etudes Stratégiques et de Sécurité (ABESS) et la Fondation Konrad Adenauer, au cours d’une journée d’études.

Ce numéro consacré aux « offres et espaces alternatifs de production de la sécurité en Afrique de l’Ouest et centrale : étude des marginalités, informalités et complémentarités locales à l’action des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) » est composé de 9 contributions analysant les groupes d’auto-défense, les organisations citoyennes de sécurité et d’autres types d’organisations se substituant ou complétant l’action policière sur le territoire et auprès des communautés dans des pays comme le Cameroun, le Nigeria et le Burkina Faso.

Ces contributions de chercheurs, d’universitaires et de praticiens de la sécurité issues d’une sélection et d’un accompagnement du comité scientifique et de coordination, apportent au débat public des enquêtes et données de première main sur le phénomène, des réflexions originales et des propositions novatrices pour affermir et consolider le rôle de la puissance publique dans la co-production de la sécurité avec la contribution des citoyens et de la société civile.

Pour Dr Oswald Padonou, Président de l’ABESS et membre du comité scientifique de ce numéro de la revue P&S-ASS, « la paix et la sécurité constituent est un processus complexe auxquels doivent s’allier l’Etat, ses institutions ; de même que les citoyens et la société civile…mais dans le bon ordre. En s’assurant que tous les mécanismes de sécurité et de justice au niveau local soient l’émanation de l’État ou sous son contrôle ».

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.