« Savoir et mieux agir »/Csa-Benin: De la sécurité au travail

0 3

Que savoir de la sécurité au travail? Élément de réponse dans le numéro 112 de la rubrique « Savoir et mieux agir » de la Confédération des syndicats autonomes (Csa-Bénin. Faut-il le rappeler, la rubrique se veut une tribune qui édifie les travailleurs sur le contenu des lois encadrant le monde du travail au Bénin.

 

SAVOIR ET MIEUX AGIR /CSA-BENIN 

De la sécurité au travail

Approches définitionnelles

 On entend par sécurité un état où les dangers et les conditions pouvant provoquer, des dommages d’ordre physique, psychologique ou matériel sont contrôlés de manière à préserver la santé et le bien-être des individus et de la communauté.

 Intimement liée à la santé au travail, la *sécurité au travail* est une démarche pluridisciplinaire qui vise à supprimer ou à réduire les risques d’accidents susceptibles de se produire lors de l’exercice d’une activité professionnelle.

 La sécurité de travail a, avant tout, pour but de protéger les travailleurs qui prennent des risques, quel que soit l’emploi occupé sur un plan physique ou psychologique.

L’importance de la sécurité de travail est de protéger les travailleurs : protéger la vie, préserver l’intégrité, maintenir les travailleurs en santé face aux risques d’accidents et de maladie. Prévenir, contribuer à offrir un environnement de travail valorisant, sans stress, favorable à un développement positif et enrichissant des ressources humaines.

             

Comment assurer la sécurité au travail ?

 L’employeur est responsable de la sécurité de ses employés sur le lieu de travail. Il doit mettre en place les moyens adaptés pour supprimer les risques ou les réduire si ces derniers sont inévitables.

  Ces mesures lui importent car elles permettent d’éviter les accidents du travail. Par ailleurs, s’il n’a pas bien assuré la prévention, il encourt des peines juridiques en cas d’accidents.

 Comme le rappelle l’article L.4121-1 du code de travail, l’employeur a une obligation de sécurité et de résultats envers ses employés.

  La sécurité au travail peut être mise en œuvre par différentes voies. Par exemple, si des employés doivent manier des outils ou des produits dangereux, l’employeur doit former les équipes à leur utilisation afin de réduire les dangers.

 La sécurité au travail passe aussi par la mise à disposition de combinaisons de travail, de vêtements ou d’accessoires spécifiques, tels que le port de chaussures de sécurité, d’un casque, de gants ou de lunettes de protection.

La convention (n°155) sur la sécurité et la santé des travailleurs, 1981 prévoit l’adoption d’une politique nationale cohérente en matière de sécurité au travail, de même que les mesures à prendre par les autorités publiques dans les entreprises pour promouvoir la sécurité au travail et améliorer les conditions au travail.

La loi n°98-004 du 27 janvier 1998 portant code du travail en République du Bénin, soucieuse de la sécurité des travailleurs, stipule en son article 187: Un comité d’hygiène et de sécurité est obligatoirement créé dans tout établissement ou entreprise assujetti au présent code.

En matière de sécurité au travail, les mesures de protection collectives priment sur celles de protection individuelles : ces dernières viennent seulement compléter les mesures de protection collectives lorsqu’elles ne couvrent pas tous les risques.

 

Félix A. GONWENON, SYNAPROEB/CSA-BENIN

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.