Souscription d’assurance à tout véhicule à moteur : Quid de permis de conduire aux conducteurs ?

0 0

Les députés à l’Assemblée nationale s’apprêtent à doter le pays d’une loi portant obligation de souscription d’assurance pour tout utilisateur de véhicule terrestre à moteur en République du Bénin. Il s’agit certainement d’une loi qui vient en appui aux nombreux efforts fournis dans le domaine de la sécurité routière gérée par le Centre national de sécurité routière (Cnsr). En effet, il est interdit au Bénin à tout usager de la route de circuler sans assurance pour son véhicule à moteur, une assurance qui permet de couvrir les dégâts matériels et corporels causés à autrui. Malheureusement, lorsqu’on parle de véhicules à moteur, la plupart des gens ne voient que les voitures, les camions et les bus. De sources proches d’une société d’assurance à Porto-Novo, le coût d’un contrat d’assurance varie selon le nombre de chevaux de la voiture et elle est valable avec la visite technique du véhicule qui s’effectue au CNSR. Le report de la séance plénière de ce jeudi à l’Assemblée nationale vise certainement à approfondir les réflexions pour pondre une loi qui sera facilement applicable aux véhicules à moteur y compris les motocycles, les tricycles et les quadricycles. Mais la réforme ne devrait s’arrêter à l’assurance. Il urge aujourd’hui de discipliner tous les usagers de route sans exception.
L’assurance doit rimer avec le permis de conduire
L’autre réforme qui risque d’intervenir après l’assurance aux autres véhicules à moteur qui ne le font pas encore est le permis de conduire à tous les véhicules à moteur. Là l’on parlera de permis catégorie A1 qui autorise la conduite d’un vélomoteur de 75 centimètres cubes aux usagers de plus de 16 ans, de permis catégorie A2 qui autorise la conduite d’une motocyclette ou quadricycles de 75 à 400 centimètres cubes aux usagers de plus de 18 ans et de permis catégorie A3 qui autorise la conduite de motocycle, tricycles ou quadricycles de plus de 400 centimètres cubes aux usagers de plus de 21 ans. Déjà, il est interdit de circuler avec sa voiture qui est un véhicule à moteur sans son permis de conduire. Les motocycles, les tricycles et les quadricycles étant aussi des véhicules à moteur, cette réforme d’obligation du permis de conduire sera la bienvenue d’autant plus qu’il ne servira à rien de contracter une assurance aux tiers si c’est pour continuer à causer des dégâts matériels et corporels pour méconnaissance du Code de la route qui est valable à tout usager de la route. Les belles infrastructures routières construites dans tous le pays ne sauraient être sources d’accidents mortels puisque lorsque la route est bonne, l’adhérence des véhicules est bonne et cela suscite l’accélération dans le véhicule, un comportement dangereux.

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.