Transformation de l’ananas: Promo-fruits et les producteurs signent un contrat d’achat

0 0

(Enabel/Defia accompagne l’initiative)

Un contrat de vente d’ananas frais scelle désormais le partenariat entre Promo-Fruits Bénin, concepteur des jus IRA, et les producteurs d’ananas regroupés au sein de l’Union des coopératives de producteurs d’ananas du Bénin (Ucopab-IRA). Il a été signé, mardi 26 octobre 2021, dans l’enceinte de l’entreprise Promo-Fruits à Allada, en présence du responsable du Programme Defia de l’Agence belge de développement (Enabel).

 

1000 producteurs d’ananas de 20 coopératives de l’Union des coopératives de producteurs d’ananas du Bénin (Ucopab-IRA) s’engagent à fournir 1000 tonnes d’ananas frais par mois à Promo-Fruits, l’entreprise qui met sur le marché les jus IRA. C’est la quintessence du contrat de vente signé hier entre ces deux partenaires.

Retraçant la genèse du partenariat entre Promo-Fruits et les producteurs d’ananas, le Directeur général de Promo-Fruits  Alladjodjo Dieudonné a souligné que c’est en 2003 que les producteurs actionnaires de Promo-Fruits ont commencé à livrer à l’entreprise une tonne d’ananas par semaine pour la transformation en jus d’ananas. Après 8 ans, le partenariat s’est élargi à 08 autres coopératives en 2011 avec l’octroi de crédit intrants d’un montant de 150 millions sur cautionnement de Promo-Fruits auprès de la Fececam et Alidé. A partir de 2015, compte tenu du besoin en ananas de Promo-Fruits, le groupe des producteurs s’est élargi à 11, puis à 19 coopératives en 2020. Alladjodjo Dieudonné décerne une mention spéciale au Programme de développement de l’entreprenariat dans la filière Ananas (Defia) de l’Agence belge de développement (Enabel) dont l’appui conseil a engendré des innovations, entre autres, l’opérationnalisation du guichet intrant permettant aux producteurs d’éviter les spéculations sur les intrants en période de rareté, la mobilisation de ressources propres au profit des organisations de producteurs à travers le prélèvement de 500FCFA/Tonne par organisation paysanne d’appartenance, lequel a permis de mobiliser du 1er janvier à ce jour 8 millions 700 mille FCFA au profit des organisations paysannes et de leur faîtière. Le Directeur général de Promo-Fruits a remercié le gouvernement béninois pour sa vision de développement de la filière ananas de même que Defia dont les appuis à l’égard de Promo-Fruits ont accéléré la mobilisation des ressources afin de passer à une capacité minimale de 150 tonnes d’ananas par jours d’ici décembre 2021.

Dans son allocution, le responsable du programme Defia Tenaka Salami a souligné que la  signature de contrat de ventre entre Promo-Fruits et les producteurs s’inscrit dans la logique de la formalisation des liens d’affaires entre acteurs des clusters pour la facilitation de l’accès au marché de leur production. Les producteurs ont donc désormais un marché d’écoulement et l’entreprise Promo-Fruits dispose aussi de la matière première en quantité et de bonne qualité afin de satisfaire ses clients aux plans national, régional et international, a-t-il laissé entendre. Tenaka Salami rassure de l’ambition du Programme Defia à contribuer à la mise en œuvre du Plan stratégique de développement du secteur agricole à travers l’amélioration et la sécurisation des revenus agricoles des acteurs des chaînes de valeur de la filière Ananas dans les pôles de développement agricole du Sud Bénin.

Pour le président de l’Ucopab-IRA Djigla Codjo Elie, un contrat est une alliance où chaque partie doit respecter les clauses. Tout en invitant les producteurs à l’ardeur au travail, il exhorte Promo-Fruits à privilégier le dialogue en cas de litige.

Les représentants de l’Aiab et de l’Atda7 ont félicité les deux parties prenantes et invité les autres clusters à leur emboîter le pas pour le développement de la filière Ananas.

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.