Univers médiatique béninois: Guérite TV Monde fête ses cinq années d’existence

0 0

(Des professionnels des médias apprécient)

 Ce 1er octobre 2021, la web télévision, Guérite TV Monde dont le promoteur est Chams-Deen Badarou, célèbre ses 5 ans d’existence. A cette occasion, Chérif Riwanou, Directeur général du quotidien Matin Libre, Gaspard Adjamossi et Rachidi Odjo, tous deux journalistes apprécient le parcours de ce média, pionnier dans le domaine de la web télévision au Bénin.

Parcours appréciable pour la web télévision Guérite TV Monde qui, en cinq années d’existence, a tenu le pari de la diffusion de l’information crédible, avec une équipe jeune et dynamique, réunie autour du promoteur, Chams-Deen Badarou,  précurseur de cette vision de l’information du public par le canal digital. Pour le Directeur général du quotidien Matin Libre, Guérite TV Monde a réussi à s’imposer dans l’univers médiatique béninois. « On ne peut tenir un évènement aujourd’hui sans inviter Guérite TV Monde »,  a déclaré Chérif Riwanou. Il a tenu à exprimer sa fierté à l’endroit du promoteur pour cette initiative révolutionnaire. « Je suis fier de son parcours, il a quand-même révolutionné le monde de la Web télévision », a reconnu Chérif Riwanou. Le Dg/Matin Libre a exhorté le promoteur à maintenir le cap : « Je souhaite qu’il tienne bon et qu’il continue sur la même lancée », a t-il souhaité. Le professionnel des médias, Gaspard Adjamossi a lui aussi adressé ses vives félicitations au promoteur, mais également aux journalistes, animateurs de ce média. Il s’est félicité du rôle de précurseur joué par Chams-Deen Badarou dans ce univers, mais également du chemin parcouru  en l’espace de 5ans. « C’est un pari déjà  gagné, parce qu’il s’est imposé dans l’univers médiatique béninois , non seulement en existant comme chaîne de télévision, mais également par la diversité des programmes que cette chaîne essaie de fournir au téléspectateurs et autres internautes », a-t-il laissé entendre. Il a fini en suggérant à « cette jeune et dynamique équipe », de faire un peu plus preuve d’innovation et d’explorer d’autres domaines où la chaîne ne semble pas encore présente, notamment la culture et le sport. Le journaliste Rachidi Odjo a reconnu et salué « cinq ans de défis relevés,  de motivation extraordinaire, d’énergie déployée, et surtout de la volonté de servir l’information au public ; cinq année de difficultés sans doute surmontées, et d’obstacles de toutes sortes bravés pour en être là ». Il se dit impressionné par cette vision du promoteur, qui a su montrer la voie à des journalistes talentueux, mais qui n’ont pu se faire une place dans les médias classiques. Par cette initiative affirme t-il, Chams-Deen Badarou a prouvé  qu’il était possible de servir le monde avec le numérique, offrant ainsi un gisement d’opportunités pour pouvoir non seulement s’affranchir professionnellement, mais également, créer des conditions d’éclosion pour d’autres talents. Il a exhorté l’équipe à  s’armer de beaucoup de courage, d’abnégation pour relever les autres défis.

 

Th. A

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.