Volet Gouvernance du Programme OmiDelta/Fonds ANE : Les acteurs du secteur de l’eau apprécient les résultats obtenus

0 0

A la veille de la clôture du Volet Gouvernance du Programme OmiDelta (VGO)/Fonds Acteurs Non Étatiques (ANE) financé par l’Ambassade des Pays-Bas, le consortium PNE-Bénin-ALCRER- SOCIAL WATCH Bénin, ont convié les Acteurs Étatiques et Non Étatiques, à un atelier de partage des connaissances acquises le 26 août 2021 à l’hôtel du lac de Cotonou. Une occasion pour ces acteurs clés, d’apprécier les résultats obtenus et de faire des recommandations.

En mobilisant les acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement, l’objectif était de partager et de vulgariser les acquis du VGO en lien avec l’amélioration de la gouvernance de l’eau au Bénin. Il s’agit pour eux, de s’approprier le bilan de la mise en œuvre du VGO, les acquis et changements induits et surtout de définir des perspectives et formuler les recommandations pour la valorisation des acquis.

En s’adressant aux participants, le Président du PNE-Bénin, Professeur Euloge Agbossou a salué « la parfaite harmonie et le sens de complémentarité pour une synergie d’actions » qui ont caractérisé le travail des trois structures qui ont mis en œuvre les activités. Une fois encore, il a rappelé l’importance de l’atelier destiné à partager les expériences avec « les organisations sœurs, Acteurs non Etatiques ». Surtout, il a insisté sur l’enjeu relatif au partage des leçons apprises, des difficultés rencontrées ainsi que les perspectives. Pour le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Eau et des Mines qui a ouvert les travaux, Professeur Youssouf Abou, la durabilité des investissements faits par le gouvernement pour atteindre l’accès universel à l’eau, dépend pour une large part de la bonne gouvernance. « La bonne gouvernance apparait comme l’assure-vie de toutes nos actions », a-t-il indiqué.
Après le Représentant de la SNV, Apollinaire Hadonou qui s’est félicité des résultats obtenus et des changements induits dans l’amélioration de la gouvernance du Service public de l’eau dans les communes, le Chef de coopération de l’Ambassade des Pays-Bas, Antonie de Kemp a exprimé la fierté de l’Ambassade, d’avoir eu « l’opportunité de soutenir le programme OmiDelta ». Si les efforts du gouvernement pour améliorer l’accès à l’eau sont à saluer, il a souligné l’importance d’une bonne gestion de l’eau dans le contexte du changement climatique.
Au cours de cette journée de partage et de réflexion sur la durabilité des résultats, les participants ont eu droit aux exposés sur les résultats obtenus par chaque OSC en matière de gouvernance du Service public de l’eau au niveau des communes cibles mais aussi au plan national, et de veille citoyenne dans la mise en œuvre de la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) au niveau local autour d’une unité hydrologique. Les acteurs ont ensuite travaillé dans les groupes afin d’identifier les perspectives d’utilisation des résultats et leçons apprises de la mise en œuvre du VGO et sur la durabilité des acquis.

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.